Document 1 : les trois générations

La descendance de Charles-Edward HavilandInformations[*]

Complément : La loi des trois générations

[*]« L'échec de George Haviland vérifie ce qu'on appelle la loi des trois générations : la première génération (David Haviland) fonde la fortune industrielle, la seconde (Charles Edward Haviland) maintient et améliore la situation acquise et la troisième (George Haviland) dilapide le patrimoine... »

"Un Américain à Limoges : Charles Edward Haviland, porcelainier" de Nathalie Valière, éd. Lemouzi, 1992, p. 57.

Document 2 : les inhumations

La plupart des membres de la famille Haviland est inhumée au cimetière de Louyat à Limoges.

Complément :

[*]« N'alla-t-il pas jusqu'à se faire enterrer dans le cimetière de Limoges non pas auprès de son épouse légitime, mais dans un caveau immédiatement contigu à celui de "Madame Hulot", une fille d'ouvrier, qui avait été sa maîtresse durant 34 ans... Et cela alors que son épouse, qui avait supporté cette liaison pendant des années, s'était finalement suicidée. »

"Un Américain à Limoges : Charles Edward Haviland, porcelainier" de Nathalie Valière, éd. Lemouzi, 1992, p. 207.

Les descendants de Charles Edward Haviland : questionnaire

Répondre aux questions dans le formulaire.

Charles Haviland : les descendants